Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Le monde, dans quelques années

    Lundi dernier, j'ai assisté à un meeting à Strasbourg qui était consacré au problème particulièrement délicat (voire insoluble) de l'écologie. Et comme j'ai pu le constater lors des différentes interventions, les analystes n'ont pas essayé de nous ménager : à coup de chiffres et diagrammes, ils nous ont montré sans fard à quoi ressemblerait le monde dans quelques années. Et vous savez quoi ? C'était loin d'être réjouissant. Il est en effet à peu près certain que le système international sera grandement embarrassé par l'augmentation de la pression énergétique, et ce d'autant plus qu'il devra faire face à l'apparition de nouveaux acteurs ayant une forte demande dans ce domaine. D'ici 2030, le recours à des sources d’énergie propres va donc prendre une tournure déterminante pour la plupart des pays. La croissance démographique contribuera à elle seule à poser problème quant à l'ensemble des ressources naturelles. Beaucoup (tout particulièrement en Asie) vont en effet entrer dans les classes moyennes et désireront très logiquement profiter du mode de vie occidental, qui inclut une plus forte consommation par habitant de ces ressources. A l'inverse des précédentes périodes de grande pénurie, le contrôle exercé aujourd’hui par des entreprises d’État sur le marché énergétique mondial restreint les chances de voir les forces du marché corriger seules les égarements de l’offre et la demande. Concernant les matières premières, la pression s'amplifiera également. Elle sera tout particulièrement aiguisée par le bouleversement du climat dont les impacts se feront alors pleinement sentir. La mise en place de restrictions aux énergies fossiles (sans que des solutions alternatives ne vienne les remplacer) pourrait parallèlement bloquer le développement économique de nombreux pays. Côté climat, la fonte des glaciers accroîtra paradoxalement le manque d'eau. L'énergie et le climat s’accorderont en outre pour accroître de nombreux autres problèmes, comme les problèmes de santé et les déprédations agricoles provoquées par les nuisibles. Mais le plus grand danger a de bonnes chances d'apparaître avec la conjonction de différentes tensions en même temps. Cette convergence déclencherait des situations délicates et inédites susceptibles de dominer les capacités d’intervention de nos gouvernements. En dépit du tableau particulièrement noir qui a été dessiné lors de cet événement, j'ai beaucoup apprécié ce meeting et ce tant pour les interventions que pour sa programmation (qui m'a, je dois dire, pas mal impressionné). Je vous invite d'ailleurs à regarder le site de l'agence qui s'en est occupée, si vous voulez jeter un oeil à ce qu'ils proposent. Ils sont spécialistes du séminaire à Strasbourg.